Liste des récits
   
  Le 28 juin 1914, François-Ferdinand, neveu et héritier de
l'empereur d'Autriche François-Joseph est assassiné avec son épouse
à Sarajevo, capitale de la Bosnie-Herzégovine, par un étudiant serbe.
   
 

Le jeu des alliances : Serbie, Russie, France, Grande-Bretagne d'une part, Allemagne, Autriche-Hongrie d'autre part, précipite en quelques jours l'Europe entière dans le drame. Au cours des hostilités d'autres pays viendront se joindre aux belligérants : la Belgique envahie par les troupes allemandes, le Japon, l'Italie, la Grèce, la Chine, la Roumanie, les U.S.A. ... se joignent aux Alliés tandis que la Turquie, la Bulgarie..., rallient les Empires Centraux.

Trois théâtres d'opérations terrestres principaux peuvent être dénombrés
en Europe : à l'Est, à l'Ouest et dans les Balkans.

 A l'Est, quelques succès initiaux des Russes font place à une série d'échecs entraînant la désagrégation de l'armée russe et la prise du pouvoir par les bolcheviks conduisant à un armistice en novembre 1917 suivi du traité de paix signé
le 3 mars 1918 à Brest-Litovsk.

 A l'Ouest
, après une retraite des troupes alliées, le front se stabilise (bataille de la Marne en septembre 1914) dès le mois de novembre malgré les tentatives de perçée alliées (Somme 1916) ou allemandes (Verdun 1916).
En 1917, les attaques frontales extrêmement meurtrières telles celles du Chemin des Dames (avril -mai) ou Ypres (Juin - juillet) restent sans effet décisif.
Le Général Foch, devenu le premier généralissime des armées alliées en Avril 1918, parvient à coordonner la défensive contre les attaques allemandes (seconde bataille de la Marne en juillet) puis dès le mois d'Août, ordonne une contre-offensive générale sur tout le front Ouest qui s'achève par l'armistice du 11 novembre 1918 sollicité par les Allemands et signé à Rethondes.

 Dans les Balkans, l'opération des Dardanelles débute le 19 février 1915.
Elle a pour but, non atteint, de permettre le ravitaillement des forces russes.
Elle s'achève par le retrait des dernières troupes alliées le 8 et 9 janvier 1916 qui viennent renforcer le corps expéditionnaire débarqué à Salonique le 5 octobre 1915. Après une dure campagne, le corps expéditionnaire attaque les Empires Centraux
et les troupes bulgares le 15 septembre 1918.

Les traités de Versailles (28 juin 1919) avec l'Allemagne,
de St Germain en Laye (10 septembre 1919) avec l'Autriche,
de Neuilly S/Seine (27 novembre 1919) avec la Bulgarie,
de Trianon (4 juin 1920) avec la Hongrie, de Sèvres (10 Août 1920) avec
la Turquie, mettent fin à un conflit de plus de quatre années,
auquel 70 millions d'hommes ont directement participé,
qui a coûté la vie à 10 millions d'entre eux et en a blessé 20 millions au moins.

Quatre monarchies ont disparu dans la tourmente, l'Europe a été ruinée et
ni vainqueurs, ni vaincus n'ont été satisfaits des traités qui ouvraient la voie
à de nouveaux déchirements.