| La 2ème Guerre Mondiale
 

FFI A LA BANQUE

   
    
   
 

a formation FFI de la Banque de France a été constituée dès le mois de juin 1944. Elle comprenait 135 membres organisés en compagnie placée

sous mes ordres. J'étais assisté des lieutenants Le Coarer et Paris.
   
  Avant le 18 août, cette formation a mené à bien de nombreuses opérations de résistance : impression et distribution de tracts, détérioration de matérie1 allemand, capture d'armes ennemies.

Deux de ses membres ont été arrêtés par les Allemands et déportés. Ils sont morts en Allemagne.
Dès l'origine, le lieutenant-colonel Moineville, a fait partie de la compagnie.

Celle ci avait été constituée en liaison avec le colonel Massebiaud qui commandait les FFI de l'arrondissement.

Elle a participé en tant que compagnie FFI à l'insurrection parisienne du 18 au 25 août 1944.
   
  Son activité a été la suivante

1. Elle a assuré la protection de la Banque de France dont elle avait pris la responsabilité vis à vis du gouvernement de la Banque dès le 18 août. Elle a assuré cette mission seule en ce qui concerne l'annexe de Ventadour située près de la Kommandantour de la place de l'Opéra et en liaison avec une section de gardes républicains pour la Banque centrale. Il y a lieu de noter que les gardes républicains sont restés dans leur local pendant toute l'insurrection et que les FFI on dû assurer seuls toutes les missions de protection.

2 - La formation FFI a effectué de nombreuses patrouilles quotidiennes au cours desquelles elle a récupéré des armes et fait un prisonnier allemand.

3 - Elle a élevé dans la journée du 23 août, cinq barricades dans les rues avoisinantes et en a assuré la défense pour empêcher toutes liaisons entre le commandement allemand et les soldats ennemis de garde au dépôt de vivres emmagasinés dans les bâtiments annexes de la Banque.

4 - Ces gardes allemands du dépôt, cernés de l'intérieur et de l'extérieur ont été contraints de se rendre et remis à des FFI du 2ème arrondissement.

Le lieutenant-colonel Moineville, qui avait avant l'insurrection en accord avec nous, établi le plan de défense de la Banque, a, pendant tout cette période, rempli les missions qui lui étaient confiées et qui consistaient en services de liaisons et de gardes.

Dès le lendemain de la Libération, nos efforts pour obtenir la reconnaissance officielle de notre qualité FFI se sont heurtés à des retards, à des négligences, à des mauvaises volontés.

Une décision a été rendue contre nous, sur les conclusions d'un rapport du commandant Suchet de janvier 1945, rapport qui contient à notre sujet des contrevérités tellement flagrantes, qu'on est en droit de penser que l'auteur n'a effectué aucune enquête à notre sujet.

En tous cas, jamais il n'a interrogé aucun de nous, et n'est à aucun moment venu à la Banque vérifier les faits.

Nous continuons d'ailleurs notre action en vue de faire reconnaître nos droits. En ce qui concerne le lieutenant-colonel Moineville, je certifie à nouveau, qu'il a fait partie de notre formation jusqu'à la fin des opérations et qu'il a droit, comme n'importe lequel d'entre nous au titre de FFI.
   
    
   
  Tracts rédigés par les Résistants de la Banque
(archives de la CGT)


Heute in PARIS Fleisch und Butter
Bald in der NORMANDIE kanonen-futter
Das ist fuer der deutsche Wehrmacht
Die Schicksalsgemeinschaft
Deutsche Soldaten ! Veriangt den Sofortigen Frienden !
NIEDER MIT DER HITLER- CLIQUE
NIEDER MIT DER GESTAPO.

Aujourd'hui à Paris, de la viande et du beurre
Bientôt en Normandie de la chair à canon
Pour 1'armée allemande, c'est cela
la communauté de destin.
Soldats allemands, exigez une paix immédiate !
Mort à la clique de Hitler !
Mort à la Gestapo !

Laest Euch nicht für den Profit der Rüstungsplutokraten und Deutschlands Vederbern hinschlachten !
Verhmacht, werde zur Armee des Freion Deutschlands !
Hitler rettet niemand mehr,, aber Deutschland ist zu retten !
kom, der Bewegung " Freies Deutsch1and " F. D. Westen.

Ne vous faites pas massacrer pour le profit des ploutocrates marchands de canons et de ceux qui minent l'Allemagne !
Wermarcht, deviens l'armée de l'Allemagne libre !
Plus personne ne sauvera Hitler, mais l'Allemagne est à sauver !
Viens au mouvement " Allemagne libre " pour l'Occident.